Keep and Share logo     Log In  |  Mobile View  |  Help  
 
Visiting Brenda Morgan's Shares (account name: morganbrennda)
 
Select a Color
   
 
L'histoire de l'émergence du métier de bookmaker

Développement des paris sportifs dans le monde Vers le haut Le début parfait des paris sportifs préfigurait une belle carrière de bookmaker, et ce qui suit est beaucoup d'argent. Depuis plusieurs années, il y a une bonne conjoncture pour les bookmakers. Très vite, ils ont commencé à élargir leur sphère d'influence, de nouveaux points de paris ont été créés et de plus en plus de personnes ont commencé à s'intéresser aux paris professionnels. De plus en plus de bookmakers indépendants sont apparus sur le marché. Tout entrepreneur souhaitant se lancer dans une carrière de bookmaker pouvait lire la littérature pertinente et ouvrir sa propre entreprise. Une vision intensive de la presse et un talent pour la pensée logique ont conduit au fait que chacun pouvait devenir un bon bookmaker s'il le voulait. Il convient également de noter que l'ouverture d'un bureau de paris n'était pas une tâche difficile. La popularité croissante des bureaux ne pouvait pas passer sans un écho. Malheureusement, le développement des points de paris a conduit au fait que les revenus des bookmakers ont fortement chuté. Le marché était surpeuplé de bureaux, les nouveaux clients n'arrivaient pas et, au contraire, il y avait de plus en plus de bookmakers. Cela a conduit au lent déclin des bookmakers les plus faibles. Les paris sportifs et l'ensemble du marché qui leur est associé ont cessé d'être un moyen acceptable et attractif de gagner de l'argent facilement. Bookmakers peu expérimentés, les robots eux-mêmes ont mis fin à leurs activités, dont la raison était l'adoption de décisions erronées. La concurrence intense entre les bookmakers a rendu l'analyse des événements sportifs encore plus difficile pour les joueurs. Les bookmakers ont perdu moins de leurs clients, qui sont passés à de plus grandes entreprises qui pouvaient se permettre la meilleure publicité et offrir les gains les plus importants. Cela a provoqué la première crise de l'industrie des paris. Sans aucun doute, un pas en avant important, ainsi qu'une sortie de crise, s'est avéré être la diffusion des activités des bookmakers sur Internet. Cette idée est d'abord venue à l'esprit d'un Américain qui voulait gagner de l'argent sur les bookmakers. Le développement des télécommunications et de l'informatique est devenu la raison pour laquelle les joueurs avaient des possibilités illimitées de parier. Le principal problème était le petit nombre de joueurs possédant des ordinateurs. Le premier pari officiel placé en ligne remonte à 1972 au Canada. La raison en était les difficultés formelles, juridiques et technologiques, qui étaient le résultat du jeu illégal aux États-Unis sous la forme d'une résistance politique hors ligne, ainsi que d'un Internet sous-développé. Les paris en ligne ont donné aux joueurs la possibilité de créer des coupons bookmaker à tout moment de la journée, de n'importe où dans le monde. La seule condition préalable était la possession d'un ordinateur et l'accès à Internet, ou un téléphone portable avec un navigateur Web. Ces conditions n'ont été réunies à l'échelle mondiale qu'au milieu des années 90 du XXe siècle. À cette époque, il y avait un véritable boom des bookmakers. Aujourd'hui, il existe plusieurs dizaines de bookmakers en ligne sur le marché, dont des plus ou moins respectés. Il est à noter que la seconde moitié des années 90 a été une «période dorée» pour les bookmakers hors ligne. De nouvelles entreprises et leurs départements ont commencé à se développer comme des champignons dans toute l'Europe. D'année en année, les bookmakers se développent de plus en plus technologiquement, tout en améliorant la qualité des offres et du service client afin d'attirer encore plus de numéros. L'activité semblait bien se porter alors que le marché enregistrait des revenus records. La popularité du sport a grandi et avec elle l'intérêt pour les paris bookmaker. Le fameux slogan du multimillionnaire américain Robert Kiyosaki est «si rien n'est investi, alors rien n'est gagné», dans le cas des bookmakers, c'est devenu réalité. Afin de diversifier leurs profits, les bookmakers en ligne ont pris la décision ingénieuse suivante, qui s'est avérée être dans le top dix. Bien sûr, nous entendons l'acquisition d'une licence de casino, dans laquelle vous pouvez trouver divers jeux en ligne de monopole, poker, roulette, machines à sous et autres jeux. Cette action a attiré encore plus de gens, surtout ceux qui ne sont pas intéressés par le sport, uniquement les jeux d'argent, qui, de plus, ne sont pas taxés.


Creation date: Nov 29, -0001 4:00pm     Last modified date: Nov 17, 2020 5:59am   Last visit date: Nov 17, 2020 10:29am
1 / 20 posts
Nov 17, 2020  ( 1 post )  
11/17/2020
5:58am
Brenda Morgan (morganbrennda)

Développement des paris sportifs dans le monde Vers le haut Le début parfait des paris sportifs préfigurait une belle carrière de bookmaker, et ce qui suit est beaucoup d'argent. Depuis plusieurs années, il y a une bonne conjoncture pour les bookmakers. Très vite, ils ont commencé à élargir leur sphère d'influence, de nouveaux points de paris ont été créés et de plus en plus de personnes ont commencé à s'intéresser aux paris professionnels. De plus en plus de bookmakers indépendants sont apparus sur le marché. Tout entrepreneur souhaitant se lancer dans une carrière de bookmaker pouvait lire la littérature pertinente et ouvrir sa propre entreprise. Une vision intensive de la presse et un talent pour la pensée logique ont conduit au fait que chacun pouvait devenir un bon bookmaker s'il le voulait. Il convient également de noter que l'ouverture d'un bureau de paris n'était pas une tâche difficile. La popularité croissante des bureaux ne pouvait pas passer sans un écho. Malheureusement, le développement des points de paris a conduit au fait que les revenus des bookmakers ont fortement chuté. Le marché était surpeuplé de bureaux, les nouveaux clients n'arrivaient pas et, au contraire, il y avait de plus en plus de bookmakers. Cela a conduit au lent déclin des bookmakers les plus faibles. Les paris sportifs et l'ensemble du marché qui leur est associé ont cessé d'être un moyen acceptable et attractif de gagner de l'argent facilement. Bookmakers peu expérimentés, les robots eux-mêmes ont mis fin à leurs activités, dont la raison était l'adoption de décisions erronées. La concurrence intense entre les bookmakers a rendu l'analyse des événements sportifs encore plus difficile pour les joueurs. Les bookmakers ont perdu moins de leurs clients, qui sont passés à de plus grandes entreprises qui pouvaient se permettre la meilleure publicité et offrir les gains les plus importants. Cela a provoqué la première crise de l'industrie des paris.